Visite immersive

L'abbaye, un lieu chargé d'histoire

Les Cisterciens

Contemplatifs et travailleurs à la terre, les moines cisterciens envoyés par St Bernard à la demande de l'Evêque de Soissons ont trouvé à Longpont un site conforme à leurs vœux et leur règle : retiré et bien pourvu en eau, entouré de bois, où il y avait tout à faire pour développer la fondation.

Grâce à d'importantes donations les cisterciens ont pu défricher rapidement de grands espaces et construire grandement, transformant ainsi la région par leur activité agricole.

La marque des cisterciens se retrouve encore dans le paysage soissonnais où les grandes exploitations ont souvent conservé les structures des anciennes fermes cisterciennes, les "granges", avec plusieurs centaines d'hectares autour et certains bâtiments encore visibles.

La grange

L'Abbaye de Longpont a cultivé dès le 14ème siècle jusqu'à 10 000 ha dans la région, avec des terres et même des vignes, jusqu'à St Quentin (60 km).

Les CisterciensSi les cisterciens ont quitté Longpont et bien d'autres belles abbayes de France, ils sont toujours nombreux dans le monde, plus connus chez nous comme "trappistes".

L'Abbaye de Cîteaux a fêté en 1998 le neuvième centenaire de sa fondation avec une communauté en plein développement (les martyrs de Thibérine en venaient).

Les nouvelles abbayes cisterciennes se trouvent aussi bien au Japon qu'aux U.S.A., ou en Europe où des moines tchèques ont fondé en 2001 une abbaye nouvelle au cœur de la Bohème d'où ils avaient été chassés au 18ème siècle.

C'est ainsi que Longpont a pu commémorer le bicentenaire de 1793 en présence d'une trentaine de cisterciens américains dont cinq Abbés en route pour leur chapitre général à Cîteaux!

 

Les Cisterciens

Au temps des moines

Depuis la révolution

La famille Montesquiou

Chronologie

Retour